La ville de Noto:
une des 8 dernières villes baroques du Val di Noto (Sicile Sud-Est)

Distance de l’Hôtel Borgo Pantano: 40 km (35 minutes)
La ville de Noto est connu dans le monde entier pour son extraordinaire chef-d’oeuvre baroque inimitable urbaine absolument homogène en raison de la construction de la nouvelle ville après le séisme de 1693. Les rues de La ville de Noto sont entrecoupées de belles places et en imposant des escaliers qui relient les terrasses et l’inégalité. L’unité de reconstruction a produit un tissu urbain cohérent et riches épisodes architecturaux. Il a été utilisé la pierre locale douce, de couleur entre l’or et rose, richement sculpté. La reconstruction a eu lieu sous la direction unifiée du duc de Camastra, qui représentait à la ville de Noto le vice-roi espagnol. Contrairement à ce qui habituellement est passé dans les bâtiments baroques des provinces du sud de l’Italie, comme en particulier dans Lecce et, en Sicile, à Catane, les architectes qui ont travaillé à Noto pas toutes leurs cartes sur les motifs ornementaux, qui sont toujours bien maîtrisées, sans déséquilibres par rapport à l’architecture dans laquelle ils sont insérés. En outre, les architectes actifs dans la ville de Noto, Rosario Gagliardi, Vincenzo Sinatra et Paolo Labisi, engagés dans la création de l’architecture élaborée, avec l’utilisation des côtés concaves (comme dans l’église des Carmes ou le San Carlo Borromeo bien sûr), convexe (comme l’église de San Domenico) ou même courbe, comme dans le clocher du séminaire. Le baroque Noto imprègne toute la ville: les éléments baroques ne sont pas isolés dans un contexte urbain caractérisé par des styles différents, mais sont reliés les uns aux autres de manière à atteindre ce qu’on a appelé la «ville baroque parfait». À ne pas manquer est certainement le fameux “Festival des fleurs de Noto”, qui a lieu chaque troisième dimanche du mois de mai, depuis 1980. Il a été importé de travailler en appelant les maîtres de Genzano. Il a tenu via Nicolaci, qui est recouverte d’un tapis de fleurs divisé en panneaux représentant des dessins (qui changent chaque numéro de l’année) par des artistes locaux ou en provenance de Val di Noto. En 2013, ils ont réalisé leurs conceptions même les artistes japonais, étant le pays japonais au cœur de la question, pour 2014 il est prévu la présence d’artistes russes. La ville de Noto est entré dans le site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Dans les environs de la ville de Noto, il est également possible de visiter le splendide site archéologique de l’ancienne cité grecque d’Eloro.